Schwab, Sapkwoski & Sutherland #4

Ça faisait longtemps hein ?

Avec les challenges de lecture durant l’automne, je n’ai pas pris beaucoup de temps pour lire des œuvres pour moi et rien que pour moi. Attention, je ne dis pas que je ne lis pas les livres des challenges par obligation, disons juste que je fais des choix dans ma pàl alors que mes lectures hors challenge filent au gré de mes envies (même si en fait je me rends compte que je fonctionne comme ça aussi pendant les challenges, je n’hésite pas à changer en fonction de ce qui me donne le plus envieMon introduction est donc : bidon, my bad.).

Bref. J’avais envie de parler des derniers livres que j’ai lu sans devoir les catégoriser. Le bouquin de Schwab est une lecture qui remonte un peu (du mois d’août, juge pas), mais je voulais quand même caler mon avis dessus so here it is.

 

  • Vicious, Victoria Schwab.

Résumé :

Le combat du mal contre le mal absolu.
Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Tu me pardonnes, j’ai enlevé les deux derniers paragraphes du résumé parce que primo : c’était trop long, et secundo : je trouve que ça en dévoile trop. Oui c’est subjectif mais je fais ce que je veux chez moi.

Que dire. Écriture simple, donc c’est facile à comprendre et ça se lit plutôt vite. Mais le style ne m’a pas vraiment transcendé, j’ai même tweeté que je le trouvais plutôt médiocre alors que j’adorais l’histoire. Je pense qu’on me l’a survendu et que je m’attendais à quelque chose de dingue.

Le style d’écriture m’a quand même fait faire une pause d’une bonne semaine (voire deux) dans ma lecture parce que je n’étais pas assez hypée. En revanche, une fois que j’ai repris, je l’ai terminé assez rapidement.

Au delà du style d’écriture qui m’a déplu, j’ai en revanche apprécié l’histoire, même si je m’attendais à quelque chose d’encore plus sombre, même si ça l’est quand même pas mal (la faute au résumé ça). Beaucoup de remise en question des codes moraux et éthiques, ce qui est un détail qui me plaît énormément. Mais je m’attendais à des personnages encore plus vicieux, mauvais, sombres, et c’est certainement aussi la faute à mes goûts, puisque j’ai commencé à lire des thrillers (et donc des trucs sombres) à onze ans.

Je reste donc un peu sur ma faim concernant cette lecture.

  • Le Sorceleur T1, Andrzej Sapkowski.

Résumé :

Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un Sorceleur. Il est unique.Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais généreuse prêtresse, un troubadour paillard au grand cœur, et une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux. Amis d un jour, amours dune nuit. Mais au bout de sa quête, peut-être pourra-t-il prononcer son dernier vœu : retrouver son humanité perdue…

C’était vraiment une très chouette découverte (dont j’avais beaucoup entendu parler autour de moi). La traduction est incroyablement fluide, c’était un régal. Même si le format nouvelles peut surprendre, j’y étais préparée et ça ne m’a absolument pas dérangé. Ça aurait pu être perturbant de se lancer dans un nouvel univers via des nouvelles, mais au contraire, ça m’a beaucoup plu.

J’ai pas mal hâte de me lancer dans le second tome, j’espère qu’il sera aussi fluide que ce premier et qu’on en apprendra encore et encore sur cet univers qui semble passionnant.

  • La Prophétie, Tui Sutherland.

Résumé :

 Une terrible guerre divise les royaumes du monde de Pyrrhia. Selon une mystérieuse prophétie, seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mais les élus, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, rêvent de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin….

Bon déjà, j’vais faire la meuf mais j’suis contente de m’être lancée dans cette saga de fantasy jeunesse avec une autrice. Tu l’as certainement remarqué avec les bilans lectures précédents, je suis complètement débutante en lecture de fantasy ET jeunesse, je débarque juste depuis septembre/octobre.

Et en ce qui concerne ce premier tome des Royaumes de Feu, je suis plutôt satisfaite. L’objet livre déjà est plutôt beau, avec une carte de l’univers et aussi avec des dessins et descriptions des différents dragons. C’est plaisant et je pense que ça apporte de chouettes informations à l’histoire et à sa compréhension.

Et c’est fluide, mais si fluide. J’ai jamais lu 400 pages aussi rapidement (bon c’est écrit gros aussi). Ça m’a fait si plaisir de suivre l’histoire de dragons qui veulent juste survivre et faire leur vie malgré la guerre qui les entoure. Après, c’est vrai que ça se voit qu’on suit des enfants, les dialogues et le style est simple, parfois ça m’a fait gneugneuter dans mon coin parce que je suis un peu trop vieille pour avoir une logique aussi simple. Mais c’est pas vraiment un point négatif, puisque c’est un roman jeunesse.

Je compte bientôt lire le tome 2.

Et voilà, c’étaient mes dernières lectures (enfin pas, puisque j’ai lu d’autres choses pour le pumpkin autumn challenge, mais le bilan arrivera en fin de mois !).

Prends soin de toi.

xxAliks

3 réflexions au sujet de « Schwab, Sapkwoski & Sutherland #4 »

  1. Je compte lire les royaumes de feu bientôt, ma soeur les aime beaucoup 🙂
    J’avais pas trop aimé Shades of magic donc Vicious me tente vraiment pas mdr et c’est pareil pour le sorceleur, j’ai lu un autre truc de l’auteur et ça m’avait beaucoup ennuyée mdr (oui je suis bien difficile mdr)
    Kin

    J'aime

    1. Les Royaumes de Feu franchement c’est une bonne découverte même si j’ai l’habitude de lire des romans un poil plus mature (fin je sors du Sorceleur, donc forcément y’a un ravin entre mes deux lectures….)
      En vrai Vicious j’en garde pas un souvenir incroyable, ça m’a passé le temps mais bon c’est rare quand je mets en pause un bouquin quand même…… Je trouve que c’était beaucoup de hype pour une histoire cool mais sans plus…
      (t’es pas difficile !! t’as archi le droit d’avoir des goûts propres à toi et si quelqu’un dit que t’es difficile c’est juste qu’il réfléchit pas)
      xx

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s